L’analyse moléculaire intégrée des tumeurs oligodendrogliales identifie un nouveau sous type particulièrement aggressif parmi les gliomes avec co-délétion 1p/19q

Les oligodendrogliomes sont des tumeurs cérébrales représentant environ 10% des gliomes malins. La grande majorité de ces tumeurs a en commun la perte conjointe des bras chromosomiques 1p et 19q, mais leur pronostic reste néanmoins hétérogène. Grâce à une collaboration entre l’équipe CIT et le réseau national POLA dédié à la prise en charge des tumeurs oligodendrogliales de haut grade, une large cohorte de patients a pu être réunie pour une analyse approfondie du profil moléculaire de ces tumeurs. Cette analyse a permis d’identifier 3 sous-types de tumeurs oligodendrogliales avec co-délétion 1p/19q mais présentant des profils moléculaires bien distincts en terme de transcriptome, mirnome et méthylation de l’ADN. L’un de ses sous-types se distingue par un profil particulièrement aggressif caractérisé par une activation accrue de l’activité de l’oncogène MYC et associé à une plus mauvaise survie. Ce travail vient d’être publié dans la revue Nature Communications

siteCIT_publication